Avec des clients dans le domaine de la pharma, de l’agro-alimentaire ou des transports, la société touche à un large éventail de domaines. Directeur général pour la Suisse, François Nomblot explique ses priorités. 

Quelle est l’utilité d’avoir recours à des progiciels dans l’industrie?

Utiliser ce type de software dans les machines et tout le long de la chaîne de production permet d’améliorer les performances de l’entreprise de manière générale, d’augmenter sa rentabilité et sa production. Cela permet aussi d’avoir une vision globale durant toutes les étapes de la production. Les progiciels en temps réel, présent à tous les niveaux de l’entreprise, permettent également d’avoir une meilleure réactivité, un meilleur suivi de production, une analyse qualité en continue, respecter les délais de livraison annoncés ainsi qu’une meilleure gestion des stocks. Donnons l’exemple suivant : si sur un site de production on constate une dérive qualitative de production, ces progiciels permettent de réagir très rapidement et ainsi économiser du temps, de la matière première et de l’énergie (sous toutes ses formes).

Quels sont les défis actuels de votre domaine ?

Les défis sont multiples dans la mesure où tout s’accélère et doit être dans la disponibilité immédiate. La consultation à distance des processus de fabrication se fera de plus en plus avec des moyens techniques mobiles tels que les smartphone ou autres tablettes tactiles. Il convient donc de proposer des logiciels adaptés à ces nouveaux moyens de surveillance/pilotage. Un autre défi de taille, est la relecture et l’interprétation des données de productions. En effet, des centaines de millier de valeurs provenant de la production sont archivées  quotidiennement. Or seules quelques centaines sont utiles à la compréhension du processus de fabrication. Il est donc très important de proposer des logiciels permettant ce tri et cette interprétation de données afin de transmettre les bonnes informations aux bonnes personnes et au bon moment. Autre évolution en marche, celle de la simplification de l’interprétation des données sur les outils de supervision. Nous avions tendance à donner des représentations graphiques en 3D et très colorées des processus, agrémentées d’une multitude de données (températures/pressions/niveaux…), la plus part du temps sans contexte. De nos jours, on va simplifier au maximum les graphiques,  afin d’obtenir une lecture claire et une interprétation des données contextualisées et permettant de mieux anticiper les actions à entreprendre. Ainsi, on ne présente à l’opérateur, que les valeurs importantes et  pertinentes en fonction du contexte de production et de ses droits utilisateurs (opérateur/maintenance/ responsable de production/ qualité…). Cette  simplification s’appelle « Situationnal Awarness » ou en français, la connaissance (parfaite) de la situation. Objectifs : Perception – Compréhension – Projection. Cette nouvelle bibliothèque d’objets graphique prêts à l’emploi est incluse dans nos solutions de Supervision.

On parle beaucoup du cloud en ce moment. Quels sont ses avantages?

Pour l’entreprise, le Cloud comme solution d’archivage de données de production offre une alternative technique et économique plus que compétitive. Une mise en œuvre simplifiée, une maintenance informatique réduite à son strict minimum, aucune gestion de mises à jour, une très haute disponibilité, une sécurité sans faille de vos données, un investissement matériel réduit... bref, la puissance du Cloud appliquée aux contraintes des industriels. Sur le plan économique, cette solution permet à nos clients de lisser les coûts d’exploitation (mensualisation) et de réduire leurs coûts d’investissement. Cette approche innovante pour l’archivage et l’exploitation des données industrielles est disponible sous forme d’une souscription annuelle. Cette nouvelle solution hébergée dans le Cloud Microsoft offre la puissance d’une base de données locale avec un accès aux informations simplifiées sur les systèmes mobiles.