L’époque où le comptable de l’entreprise partait avec dix gros classeurs voir la fiduciaire est définitivement révolue. Désormais, le contact peut s’effectuer en continu, sans paperasse et de manière réellement fluide.

En clair, les données transitent par le cloud sans délai et peuvent immédiatement être traitées et analysées.

L’automatisation et la gestion en ligne de ces données permettent à la direction de l’entreprise d’avoir plus de temps pour se concentrer sur son business

De cette manière, il devient non seulement possible de réaliser sa comptabilité légale sans contrainte, mais en plus de bénéficier d’un directeur financier ou d’un contrôleur de gestion à moindre coût mais avec une disponibilité presque équivalente à celle d’un employé à demeure.

Ces nouveaux moyens de communication permettent à la fiduciaire de faire un suivi de la santé financière d’une PME ou d’une société quelconque, en temps réel et à distance. Une fois les données traitées, elles peuvent être communiquées facilement à la direction de l’entreprise.

Réel suivi

Stocker ses données sur le cloud, c’est l’assurance que toutes les données sont en sécurité, à distance et surveillées sur des serveurs professionnels et de haute qualité.

De même, l’automatisation et la gestion en ligne de ces données permettent à la direction de l’entreprise d’avoir plus de temps pour se concentrer sur son business.

Et c’est aussi vrai pour la stratégie d’investissement puisque le cloud signifie moins de hardware et donc moins de coûts.

Le tout avec des possibilités supplémentaires, les fiduciaires qui ont su se moderniser ont définitivement de nombreux atouts.