Aujourd’hui, toute entreprise utilise des applications Open Source parfois même sans le savoir. Firefox, Google, Wordpress, Gimp, Ubuntu, VLC, OpenOffice et beaucoup d'autres encore sont des exemples parlants de ce qu'Internet apporte en terme d’applications de qualité gratuitement téléchargeables. Cette tendance s’est bien évidemment étendue aux progiciels de gestion intégrés (PGI / ERP) qui permettent de gérer l'ensemble des processus d'une entreprise (finance, achat, vente, logistique, RH, etc..).

La nouveauté «Open Source»

Il y a encore dix ans, la gestion quotidienne des entreprises dépendait uniquement des logiciels propriétaires, logiciels dont il fallait acheter la licence (un simple droit d'utilisation) parfois à des prix exorbitants !

Désormais la concurrence existe grâce aux solutions Open Source qui n'ont aucun frais de licence ; les sociétés doivent s’acquitter uniquement du travail d'implémentation (analyse, paramétrage, reprise des données, formation). Avec un coût des projets en moyenne entre 30 et 50 pour cent moins cher qu'une solution propriétaire classique, les économies sont réellement là. 

Evolution et partage 

La philosophie de l'Open Source ne promeut pas seulement l'accès gratuit au code source mais également la distribution gratuite du logiciel et la mise en commun des développements antérieurs apportés : je reçois gratuitement le résultat d'années de développements, donc si je contribue à l'amélioration du logiciel, je m'engage aussi à le mettre à disposition gratuitement aux autres utilisateurs. Comme l’explique Luc Maurer, fondateur et directeur de Camptocamp SA, intégrateur de la solution OpenERP et Président de la Swiss OpenERP Alliance, “Avec les solutions Open Source, il s’agit de travailler en réseau et faire bénéficier tous les utilisateurs des évolutions apportées au logiciel. Contrairement au monde propriétaire, c'est l'utilisateur qui décide de quelle fonctionnalités il a réellement besoin. » 

Une réputation à construire

En plein boom, les progiciels Open Source arrivent maintenant à percer la brèche des géants des progiciels intégrés. Ces derniers bénéficient surtout d'un nom souvent bien établi. Le terme Open Source est devenu en quelques années seulement un terme générique qui garantit une nouvelle forme de qualité. La vitalité des communautés Open Source vient tranquillement remettre en question certaines certitudes...à suivre.