Dans la roche, au plus profond des Alpes, des serveurs vrombissent dans d’anciens bunkers, gardés par un dispositif de caméras et de lecteurs d’empreintes digitales. En plaine, des centres de données ultrasécurisés poussent en périphérie des grandes villes. La Suisse est en train de devenir le champion mondial de l’hébergement et de la sécurisation des données dématérialisées. Ces immenses centres sont reliés directement aux entreprises. De larges bandes passantes leur garantissent une rapidité dans la transmission et l’hébergement de leurs données à distance.

Un pays stable et sûr

Il faut dire que sur le plan légal, la réputation helvétique en termes de confidentialité et de sécurité n’est plus à démontrer. Les fichiers numériques sont traités de la même manière que les informations d’ordre privé : sans décision d’un juge, impossible d’accéder légalement aux données. Mais la Suisse présente aussi d’autres avantages : infrastructures fiables, stabilité politique et surtout…..approvisionnement en énergie assuré. Un centre de données est particulièrement gourmand en électricité. Cela peut déboucher sur des solutions originales et écologiques. En Suisse, plusieurs centres de données sont ainsi alimentés par de l’énergie hydroélectrique.