Selon les professionnels, la sécurité est, au contraire, augmentée puisque les data centers professionnels dans lesquels les données seront stockées sont nettement mieux sécurisés que la plupart des structures informatiques actuelles des entreprises.

Concernant la confidentialité, il ne s’agit pas d’un problème de solution informatique mais de gestion du personnel. En effet, plus 80% des failles de confidentialité naissent d’une négligence ou d’un acte malveillant venant d’un collaborateur de l’entreprise.

Enfin, il existe effectivement un risque global de perte de connectivité au web ou de coupure d’électricité. Cela dit, ces situations empêcheraient de toute façon à l’entreprise de continuer son activité.

De plus, dans ce cas, l’autonomie électrique ou la redondance des lignes mises à disposition par un data center permettra de limiter la durée d’indisponibilité des données.

Choisir le cloud

Avant tout, il est crucial de s’assurer que l’ensemble de l’entreprise proposant le cloud, des locaux, de l’actionnariat, du conseil d’administration et de la direction est suisse.

En effet, cela aura une incidence non négligeable sur la législation, la confidentialité de données ainsi que la relation avec le client.

Ensuite, il est important de savoir si le data center est financièrement et techniquement indépendant. Le tout devrait être sécurisé par du personnel présent sur site 24h/24.