Quelle est la première fonction de l’ERP à intégrer pour une start-up?
Tout se construit généralement autour de la comptabilité. Ensuite, les bons ERP ont une structure modulaire qui autorise le développement progressif d’un système de gestion des clients, d’un suivi des flux financiers, d’une vision claire des heures de travail et de bien d’autres paramètres à définir.

Chaque secteur, comme chaque entreprise, aura des besoins très différents. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est essentiel de faire appel à un prestataire informatique qui comprendra parfaitement le fonctionnement et les enjeux de l’entreprise concernée.

Les avantages se feront-ils tout de suite ressentir?
Oui.  Sur un tableau de bord, le pilote d’un avion a besoin d’avoir un concentré de toutes les informations nécessaires. Il en va de même pour le chef d’entreprise qui doit pouvoir tout visualiser en un clin d’œil sans perdre de temps à rechercher les infos importantes éparpillées dans différents logiciels.

De manière générale, l’utilisation d’un ERP permet aux employés et aux cadres d’économiser du temps qu’ils pourront ainsi consacrer à des tâches à forte valeur ajoutée.

A quoi la start-up devra-t-elle être particulièrement attentive lors du choix de l’ERP?
Il est essentiel de trouver un ERP qui pourra évoluer avec l’expansion de l’entreprise. La structure modulaire dont nous parlions tout à l’heure permet en outre de commencer avec une solution très peu onéreuse puis d’augmenter petit à petit le budget et la complexité de l’ERP. Gardons bien en tête que c’est l’informatique qui doit s’adapter aux spécificités du client et non le contraire.

Enfin, l’utilisation d’une solution Open Source garantit la possibilité d’un choix libre du prestataire sur le long terme. C’est particulièrement intéressant pour une affaire qui démarre.