Comment QoQa est-il né?
En 2005, j’étais IT manager dans une grande entreprise et je voyageais beaucoup. Aux Etats-Unis j’ai découvert un site qui vendait un produit par jour. Je les ai contactés en leur proposant de lancer leur idée géniale en Europe. Ils m’ont répondu que «l’Europe n’était pas un pays qui les intéressait» mais que je pouvais y faire ce que je voulais.

Vu que j’aimais déjà bien partager mes bons plans avec mes potes et que je connaissais déjà pas mal de fournisseurs grâce à mon job, je me suis lancé. J’ai simplement utilisé un vieux nom de domaine en quatre lettres que j’avais acheté à l’époque, QoQa. Je me suis associé avec la femme de mon patron qui s’occupait de l’administration et on a fondé une S.à r.l. A l’époque, c’était juste pour le fun mais au bout d’une année on s’est rendu compte qu’on avait envoyé une flopée de paquets et on a engagé un premier employé.

Et comment êtes-vous passé d’un employé à 38?
J’ai d’abord continué de travailler pendant trois ans sans rien gagner. Je me faisais des journées de 16 ou 18 heures mais je m’amusais beaucoup. J’ai donc pu embaucher petit à petit puis me lancer à 200 pour cent dans l’aventure en 2009.

Ensuite, on a agrandi le site web avec d’autres marques pour vendre des produits différents comme du vin, des accessoires de cuisine ou de sport. Tout ça, c’est grâce aux gens qui nous ont rejoints et qui se sont amusés avec nous sur ce gros challenge.

La force marketing est impressionnante, l’avez-vous calculée?
Pas du tout. Même le nom du site, on m’a beaucoup déconseillé de l’utiliser mais je trouvais ça cool. En fait, j’ai toujours été un peu le mauvais élève et j’ai fait tout le contraire de ce que mon prof de marketing m’a appris. Un autre exemple, on n’a pas de hiérarchie dans l’entreprise. C’est un peu à contre-courant mais c’est très important pour moi.


Le Saviez-vous

 

QoQa emploie 38 collaborateurs.

 

Les plus grandes marques d’électronique se bousculent pour obtenir la chance de vendre, le temps d’une journée, leur produit sur QoQa.

 

En lançant l’opération caritative Zoé4Life, QoQa a récolté 100 000.– en 12 heures, soit 2 francs 30 par seconde.

 

La communauté QoQa est très active sur internet et représente l’une des plus grandes forces de ce site par rapport à ses nombreux concurrents internationaux.  

 

Récemment, QoQa.ch a fait le buzz en proposant quelques dizaines de Rolex à la moitié de leur prix de vente habituel.  

 

Aujourd’hui, l’ensemble du milieu économique le reconnaît comme un entrepreneur innovant.