Débutons par la question «pourquoi?», et «pour quoi?», l’entrepreneur a-t-il besoin de fonds externes? En comprend-il les implications? Réussir sa levée de fonds ne doit pas être vu comme une simple transaction, mais comme un objectif stratégique en accord avec la personnalité de l’entrepreneur, de son équipe et de sa vision à long terme.

L'entrepreneur doit bâtir une histoire solide

Une première étape indispensable est d’échanger avec d’autres entrepreneurs et fondateurs ayant cette expérience, pour se forger une opinion propre.

Lorsque le choix (ou la nécessité) d’un financement externe est avéré, l’entrepreneur doit bâtir une histoire solide. L’utilisation des outils de soutien à la création de start-up peuvent apporter une forte plus-value à ce stade.

Que l’on décide de lancer un financement participatif ou d’approcher des investisseurs, il faut savoir communiquer sur son projet, le rendre crédible (une vision et du concret: parlez chiffres!), et s’appuyer sur un plan d’action et une équipe pour le réaliser. 

N’oubliez pas: la finalité de l’entreprise est bien de servir ses clients! Le financement n’est que le moyen de réaliser cet objectif.