• Norbert Wutrich
  • Olivier Lyon
  • Patrice Lüscher
  • Oliver Wieczorek
  • Andrew Kerr
Norbert Wutrich
Patron de l’entreprise G & N Wuthrich SA Peinture.

Pourquoi êtes-vous passé au gaz naturel/biogaz ? Quel a été le déclic ?

C’est surtout une question de philosophie. Nous utilisons sur nos chantiers des produits naturels pour les composants isolants et les peintures; on voulait donc conserver cette cohérence avec le respect de l’environnement.

Si on peut faire quelque chose pour éviter la pollution c’est mieux, d’autant que nous avons une flotte de 8 véhicules
ce qui n’est pas rien.

Quels sont les avantages pour votre entreprise ?

Les véhicules gaz naturel/biogaz restent le meilleur moyen pour transporter matériaux et personnes avec les mêmes performances que l’essence. Nos camionnettes ont exactement la même fonctionnalité, rien ne change.

Il y a des stations proches de notre entreprise, le réseau d’approvisionnement en gaz est très bien développé, c’est donc idéal pour faire le plein. Et puis si le gaz vient à manquer il y a toujours l’essence qui prend le relais, donc aucun risque de tomber en panne sèche. 

Quelles sont les économies réalisées ?

On est passé au gaz depuis 8 ans, et on doit économiser tous les ans entre 20 et 30 %. On a aussi des subventions à l’achat, avec des réductions qui sont allées de 2500 à 6000 francs sur l’ensemble de nos 8 véhicules.

Enfin le canton de Vaud nous offre 75% de rabais sur les taxes des plaques d’immatriculation.

Olivier L Patron de l’atelier O

Pourquoi êtes-vous passé au gaz naturel/biogaz? Quel a été le déclic?

Nous sommes un atelier d’architectes spécialisés dans la construction écologique et dans les énergies renouvelables, on recherchait à être les plus écologiques possibles.

On pensait un moment passer à l’électrique mais il n’y a pas assez d’autonomie pour nos déplacements car on n’a pas le budget pour nous offrir un véhicule haut de gamme. Alors on a opté pour les véhicules au gaz naturel/biogaz.

Quels sont les avantages pour votre entreprise?

C’est avant tout une question d’éthique, en cohérence avec l’image de notre entreprise car nous sommes contraints de nous déplacer en voiture. Alors on a fait cet effort de rouler propre.

Le véhicule au gaz est plus cher d’environ 3000 francs qu’un véhicule essence mais des primes permettent de couvrir une partie de cette différence. On a reçu à l’époque entre 1000 et 2000 francs pour l’achat de nos 2 véhicules en cash ou en valeur de gaz.

Quelles sont les économies réalisées?

L’économie est très sensible, je dirais 30% plus économique pour le même nombre de kilomètres parcourus. Nos deux voitures essence nous coûtaient environ 60 000 francs par an; aujourd’hui au gaz, la facture annuelle est d’un peu plus de 40 000 francs.

Patrice Lüscher
Directeur suisse romande pour l’entreprise ARP Suisse spécialisé dans la vente de matériel Informatique.

Pourquoi êtes-vous passé au gaz naturel/biogaz ? Quel a été le déclic?

Je fais 50 000 km par an en voiture. Je me suis dit: comment peut-on réduire les coûts de déplacement et avoir un
meilleur impact sur l’environnement? Le gaz naturel/biogaz m’est apparu très écologique et plus propre, c’est la raison principale.

Vous roulez beaucoup et produisez beaucoup moins de CO2, c’était parfait pour notre profil.
On voulait aussi quitter le diesel et le dieselgate quelques années plus tard nous a bien donné raison de le faire…

Quels sont les avantages pour votre entreprise?

Nos 4 voitures sont beaucoup moins bruyantes que nos anciens modèles essence. Le gaz brûle mieux, donc moins de bruit; quand on téléphone en voiture on n’entend presque plus le moteur.

Il y a aussi les subventions des entreprises gazières pour inciter à l’achat. A l’époque, on réclamait la somme aujourd’hui la réduction est intégrée au prix d’achat.

Quelles sont les économies réalisées?

D’un budget de 120 000 francs par an, nous sommes passés à 80 000 francs! Pour un plein de gaz qui vous permet de couvrir de 400 à 500 km vous payez entre 30 et 40 francs contre 50 à 60 francs avec du diesel.

Il y a aussi moins de taxes car le canton vous aide. A l’époque on me promettait 20% d’économie et aujourd’hui je suis entre 30 et 40%.

Oliver Wieczorek
Directeur Communication chez SPIE Suisse

Pourquoi êtes-vous passé au gaz naturel? 

Nous devions remplacer 30 voitures. On a analysé plus de 150 modèles de plus de 10 marques différentes mais les modèles à essence classiques ne nous convenaient plus car SPIE s’engage de plus en plus sur des objectifs écologiques.

Nos exigences étaient donc d’avoir des voitures économiques avec un bon impact environnemental. On a donc choisi les véhicules au gaz naturel car ils soulignent l’image éco-responsable de notre entreprise.

Quels sont les avantages des véhicules biogaz et gaz naturel pour votre entreprise? 

Ce sont des véhicules tout à fait modernes, fiables et solides qui présentent les mêmes capacités que les véhicules normaux. On a donc choisi de commencer avec 30 voitures au gaz que l’on a confié à des gens qui ont la possibilité de prendre du gaz là où ils sont stationnés.

Pour le moment cela fonctionne très bien donc on pense remplacer plus de voitures de notre flotte à l’avenir.

Avez-vous calculé les économies depuis le changement? 

Cela ne fait qu’un peu plus d’un mois que nous sommes passés au bio gaz mais d’après nos prévisions on pourrait économiser 100 tonnes de CO2 sur les 4 ans du contrat en leasing des véhicules ce qui représente 50% d’émissions en moins par rapport à nos 30 anciens véhicules diesel. 

Nous avons calculé également une réduction de 15 à 20% sur le coût du carburant.

Andrew Kerr
Responsable des achats chez SALT

Pourquoi êtes-vous passé au gaz naturel?

Nous devions renouveler près de la moitié des 100 voitures de notre flotte qui roulaient au diesel.

On a eu une proposition pour un véhicule qui consommait plus et cela ne nous plaisait pas étant donné que notre flotte est conséquente et qu’on cherchait une solution plus soucieuse de l’environnement. Nos véhicules parcourent de grandes distances dans des zones parfois reculées, l’électrique était donc inadapté.

Quels sont les avantages des véhicules biogaz et gaz naturel pour votre entreprise? 

Nos voitures parcourent de 30 0000 à 40 000 km par an. Le gaz naturel est parfaitement adapté car le moteur hybride, gaz et essence permet une autonomie de 400 km en gaz naturel et 900 km en essence, donc 1300 km avec un plein.

L’argument qui nous a aussi convaincus est que si on vise une utilisation 80% gaz et 20% essence, on arriverait à une réduction de 40% de nos émissions de CO2. On gagne en efficacité tout en étant plus écoresponsables. 

Avez-vous calculé les économies depuis le changement? 

Nos véhicules gaz naturel (avec en moyenne de 20% de biogaz par plein) entreront en service en avril prochain; néanmoins, nous avons fait un calcul prévisionnel d’économies de 10% basé sur le prix du carburant pour 30 000 km effectués annuellement et comprenant aussi l’intégralité de tous les frais de leasing en full service (assurance, entretien, etc…)

Pour une voiture diesel que nous utilisons actuellement, on atteint 163 francs par mois de carburant contre 146 francs pour un véhicule qui roule au gaz naturel/essence. C’est un gain d’environ 10% par véhicule et par mois en plus d’une considérable réduction de notre empreinte carbone.