La mobilité au gaz naturel, ou biogaz, est l’un des moyens de réduire les émissions de CO2. A puissance égale et avec les techniques disponibles actuellement, il est possible de construire des voitures à gaz qui émettent jusqu’à moins de dioxyde de carbone que les voitures à essence.

Il faut savoir que les véhicules à gaz naturel/biogaz produisent entre 60% et 95% de polluants de moins que les véhicules traditionnels.

140 stations sont à disposition des conducteurs au gaz naturel, dont 37 en Suisse romande

En Suisse, bien que l’industrie gazière se soit engagée à distribuer un carburant contenant au minimum 10% de biogaz, elle offre, depuis 2007, un mélange qui se compose en moyenne à 80% de gaz naturel et 20% de biogaz, permettant de réduire les émissions de CO2 de 40% par rapport à l’essence.

Près de 140 stations sont à disposition des conducteurs au gaz naturel, dont 37 en Suisse romande, soit en moyenne une station tous les 15 kilomètres sur les axes principaux.

Des applications iPhone et Android de géolocalisation téléchargeables gratuitement donnent toutes les indications nécessaires pour faire le plein au naturel. Le biogaz est aujourd’hui la seule alternative disponible dans quasi tous les segments de véhicules: voitures de tourisme, utilitaires, bus, minibus, camions et engins de voirie et de nettoyage.

Plus de 11'000 véhicules fonctionnent au gaz naturel en Suisse, où une prime de 1'000 francs est accordée pour l’achat d’un véhicule neuf. Des rabais fiscaux et des avantages d’assurance sont souvent également consentis.