Quelle serait votre définition de l’événementiel ?
Cela ne suffit plus de dire que mon produit est beau, qu’il est le meilleur, il faut créer autour de ce produit un moment inoubliable et sur mesure qui va marquer les esprits. Il faut rajouter de l’émotion à l’émotion!

Pour vendre une voiture il y a 2 façons : présenter sa voiture, faire un essai, l’exposer… c’est assez classique. Or, quand vous voyez une publicité on ne va jamais avoir juste le bruit du moteur avec un gros plan sur le tableau de bord.

Il va y avoir une musique avec un artiste connu, des plans sublimes de paysages qui donnent envie de s’évader. L’événementiel a le même objectif: provoquer des émotions pour sublimer le produit.

Organiser un event, est-ce incontournable pour une entreprise ?
Pendant 10 ans, Live Music Production à été catalogué comme organisateur de concerts, on n'avait pas besoin de nous pour les événement privés car ils étaient plutôt classiques.

La crise est passée par là, les entreprises ont arrêté d’organiser des événements mais comment relancer les ventes sans marquer le coup? Il y avait un problème. Avec nos connaissances, on avait tout le savoir-faire pour créer des moments extraordinaires alors c’est tout naturellement qu’on est venu nous trouver.

On vient nous voir, on nous dit voilà notre produit et c’est à nous d’imaginer comment le transcender.

Quels events vous ont marqué ?
Un célèbre bijoutier voulait organiser une soirée à Cannes. Nous avons eu l’idée de monter un événement avec les filles du Crazy Horse. Quoi de plus frappant que de sublimer les bijoux en les exposant sur les corps dénudés des plus belles filles du monde?

Une fois, on devait s’occuper du lancement d’une voiture. Nous étions au 10e étage d’un grand hôtel et la voiture était là au milieu des convives. On a dû utiliser des grues, démonter les fenêtres pour la placer dans la salle de réception.

Pendant toute la soirée, tout le monde s’est demandé « comment ont-ils fait pour apporter la voiture jusqu’ici ? ». On a surpris tout le monde, mission accomplie !

Vos conseils pour un événement réussi ?
Il ne faut pas uniquement se concentrer sur le produit qu’on va présenter mais sur ce qui pourrait sublimer ce produit. Un parfum, des montres, un stylo… sont des produits communs.

Mais si c’est le grand magicien David Copperfield qui fait disparaître le stylo, là le produit devient unique. Il faut aussi analyser l’objectif de l’événementiel ? Remercier les collaborateurs ? Promouvoir un produit ? Cela joue sur la conception de la soirée. Ensuite, qui va venir à l’événement ? On a souvent des clients, qui ont des idées très précises de ce qu’ils veulent sans que cela ne concerne la majorité des invités. Il faut s’adapter à tout le monde. Le choix du lieu est essentiel.

Si vous allez dans un endroit unique, la soirée est déjà portée par le lieu. Une usine en ruine, un immeuble en construction, un terrain vague en plein centre-ville… il faut surprendre !

L’événementiel a le même objectif: provoquer des émotions pour sublimer le produit.

De petits détails peuvent faire toute la différence. On travaille en ce moment sur les odeurs en développant des bougies avec les meilleurs nez qui embaument le lieu de réception.

On propose ensuite aux invités de repartir avec cette bougie dont l’odeur est intimement lié avec l’événement qu’ils viennent de vivre, cela rajoute une émotion forte. Lors d’une soirée pour les Nations-Unies on distribuait des bougies à tout le monde à l’extérieur avant d’arriver sur le lieu de réception.

A un moment, quelqu’un a pris la bougie et l’a plantée par terre au milieu de la route. Beaucoup d’invités ont suivi et on s’est retrouvé avec ces milliers bougies qui brillaient dans la nuit et qui descendaient jusqu’au bâtiment des Nation-Unies.

C’était magique… j’en ai encore des frissons. Avec un petit rien on a réussi à créer un moment unique.