FACTS

Les avantages sont importants. La société ayant opté pour un leasing opérationnel ne va donc payer que pour l’utilisation du bien concerné. Cette forme de leasing est intéressante pour le matériel dont la durée de vie est assez courte, ce qui permet à l’entreprise de le renouveler régulièrement et de toujours disposer d’un équipement récent et compétitif. Souvent, comme dans le cas de véhicules, la société de leasing offre, communication en complément du financement, gamme de services complète avec assurance tous risques, entretien, pneus, gestion de la consommation en carburant, assistance au dépannage 24 h/24. Ainsi, aucun investissement important ne sera nécessaire pour l’achat et l’entrepreneur pourra calculer des coûts d’exploitation mensuels fixes. Il s’affranchira par là même des risques de revente ou de réparation et pourra dès lors planifier le budget sans mauvaise surprise sur quelques années. A la fin du contrat d’un leasing opérationnel, l’entreprise a la possibilité soit (a) de signer un nouveau contrat de leasing, soit (b) de laisser l’objet à la société de leasing, soit, plus rarement (c) d’acquérir à un prix intéressant l’objet amorti par le leasing et qui conserve une certaine valeur commerciale. L’entreprise va être ainsi plus réactive en pouvant investir au moment le plus opportun dans des équipements de pointe sans mobiliser de liquidités.

Nous avons rencontré Monsieur Danilo Bertocchi, Sales & Marketing Director de la société Arval (Suisse) AG, active dans le leasing et le management de flottes; il nous présente les avantages du leasing opérationnel.

Les principaux outils logistiques

La panoplie stratégique et technique est large: des progiciels de gestion implémentés en interne ou en sous-traitance, à l’outsourcing, en passant par le leasing. Pour une entreprise qui souhaite déléguer une partie de ses activités, diverses options s’offrent à elle.

Dans le cas d’une externalisation, elle doit avoir idéalement intégré une administration solide, un call center disponible, un équipement moderne et un département IT performant et réactif. Dans le cas d’équipements, en particulier de véhicules ou d’immeubles commerciaux, l’externalisation peut prendre la forme d’un leasing longue durée, avec une gestion quasi complète en externe.

Leasing et outsourcing

Pour bénéficier d’équipements, une entreprise peut les acheter mais cela mobilise des liquidités suffisantes à l’achat total du véhicule (par exemple). Un tel autofinancement est souvent négatif pour le cash flow de l’entreprise. Le crédit auto peut s’avérer positif si la flotte n’est pas trop importante. Dans ces deux cas, si l’entreprise se restructure ou fusionne, la possession de véhicules peut engendrer quelques problèmes.

Le leasing «classique», encore appelé leasing financier, consiste à louer du matériel, des véhicules ou bien encore des biens immobiliers pendant une période à la fin de laquelle, habituellement, le locataire devient propriétaire du bien. Ce type de contrat inclut une promesse unilatérale de vente, dépendante du paiement du prix fixé initialement, avec divers frais comme les intérêts. Si le leasing concerne très majoritairement du matériel, l’outsourcing consiste à déléguer une partie de ses activités à un partenaire.

Il s’agit le plus souvent d’une recherche de compétences (ressources humaines expertes avec outils de pointe). Mais dans certains cas, il est possible, comme le propose la société Arval AG, de «coupler» leasing et externalisation. On parle de leasing opérationnel quand la location est orientée sur l’utilisation pure du matériel, sans aucune option d’achat dans le contrat, avec une durée de 3 à 5 ans le plus souvent. 

Les avantages du leasing opérationnel

Les avantages sont importants. La société ayant opté pour un leasing opérationnel ne va donc payer que pour l’utilisation du bien concerné. Cette forme de leasing est intéressante pour le matériel dont la durée de vie est assez courte, ce qui permet à l’entreprise de le renouveler régulièrement et de toujours disposer d’un équipement récent et compétitif.

Souvent, comme dans le cas de véhicules, la société de leasing offre, communication en complément du financement, gamme de services complète avec assurance tous risques, entretien, pneus, gestion de la consommation en carburant, assistance au dépannage 24 h/24. Ainsi, aucun investissement important ne sera nécessaire pour l’achat et l’entrepreneur pourra calculer des coûts d’exploitation mensuels fixes.

Il s’affranchira par là même des risques de revente ou de réparation et pourra dès lors planifier le budget sans mauvaise surprise sur quelques années. A la fin du contrat d’un leasing opérationnel, l’entreprise a la possibilité soit (a) de signer un nouveau contrat de leasing, soit (b) de laisser l’objet à la société de leasing, soit, plus rarement (c) d’acquérir à un prix intéressant l’objet amorti par le leasing et qui conserve une certaine valeur commerciale.

L’entreprise va être ainsi plus réactive en pouvant investir au moment le plus opportun dans des équipements de pointe sans mobiliser de liquidités.