Pour une équipe ou une entreprise, sortir du lot et se démarquer devient de plus en plus exigeant. Il est passé le temps où seul un individu brillant et visionnaire pouvait faire la différence.

Dans notre monde complexe, les compétences collectives (savoir, pouvoir et vouloir collaborer) sont celles qui désormais seront déterminantes pour la création d’innovations disruptives, pour se distinguer de la concurrence et mettre en place des organisations de travail d’avenir.

Mais qu’est-ce que l’intelligence collective, précisément?

C’est la capacité des membres d’une équipe, d’un groupe ou d’une organisation, à interagir d’une façon alignée et coordonnée, permettant l’émergence d’un savoir nouveau, d’un champ de réflexion non exploré et de capacités d’action qui permettra d’atteindre des résultats critiques.

L’intelligence collective équivaut à une capacité créative collective hors du commun et à une capacité à résoudre des problèmes ou situations complexes. Toutes les interactions ne créent donc pas de l'intelligence collective.

Il existe de nombreux exemples de groupes qui ne démontrent aucune augmentation d'intelligence à travers les interactions entre leurs membres individuels – tout du contraire.

Sur quels éléments se base cette approche?

Cette approche s’appuie sur la théorie des champs de Otto Scharmer (Théorie U), sur des principes de design thinking, sur les principes régulant la sagesse des foules (James Surowiecki) et s’inspire des travaux de modélisation des facteurs de succès de John et Robert Dilts.

La facilitation qui permet le développement de l’intelligence collective est alors un processus qui va se dérouler en étapes définies, traversant des moments de résonances, de synergies et ensuite d’émergence pour atteindre cet état de collaboration générative. Ce processus se traverse avec l’accompagnement d’un facilitateur, plus que d’un coach.

L’IC peut se développer dans des équipes ou des groupes dont la taille n’a plus de limites, y compris des équipes collaborant à distance. Les outils seront chaque fois adaptés à la taille et à la configuration du groupe.

Comment se déroule la facilitation de l’intelligence collective?

Faciliter le développement de l’intelligence collective va faire appel à d’autres formes d’intelligence, comme l’intelligence somatique et l’intelligence émotionnelle.

Le facilitateur va accompagner le groupe à travers un processus guidé pour aboutir à un résultat non prévisible, qui sera plus désirable que celui auquel aurait pu arriver un individu seul.

Les compétences collectives auront été adressées, mais ce qui va faire la différence est plus la manière d’interagir et de valoriser les différentes perspectives amenées par les membres de l’équipe.

L'intelligence collective nécessite une grande sensibilité sociale, une communication équitablement distribuée, et de la diversité dans la manière de penser et réfléchir (énergie plus féminine). Elle est mobilisée envers des enjeux qui dépassent chaque individu qui compose l’équipe.

L’intelligence collective est d’une grande utilité face à la complexité quand elle est intégrée dans la vie quotidienne de l’entreprise (ses finalités, sa culture, son management, son organisation, ses technologies, son fonctionnement).

http://www.coachingsquare.swiss/

Découvrez la facilitation de l’intelligence collective plus en détails dans cette vidéo:

Plus d'info

Coaching Square Swiss
Quai Robert Comtesse, 3
2000 Neuchâtel
Teléphone : +41 32 558 31 41