L’objectif de ce règlement est de redonner aux citoyens le contrôle de leurs données personnelles. Comment s’appliquera-t-il?

Il s’appliquera bientôt à toutes les structures, y compris suisses, qui détiennent ou traitent des données personnelles de citoyens européens. Elles devront, par exemple, leur donner accès aux informations qu’elles stockent.

Si elles ne respectent pas ce règlement, elles s’exposent à des amendes pouvant atteindre 4% de leur CA mondial.

Les entreprises se sont-elles vraiment préparées à ce changement?

Plusieurs études estiment que seulement 20% d’entre elles seront prêtes lorsque le texte entrera en vigueur. Cette mise en conformité demande d’importants investissements financiers.

Mais elle représente en réalité une formidable opportunité pour les entreprises. Elle permet en particulier d’investir sur un outil garantissant la connaissance client.

Sont-elles conscientes de ces enjeux?

Beaucoup d’entreprises pensent que la transformation digitale ne les concerne pas, que c’est une démarche marketing. Elles oublient que les données collectées ont une forte valeur lorsqu’elles sont bien exploitées.

Il ne s’agit plus aujourd’hui de fabriquer correctement des produits, mais de fournir, grâce à ces données, un service aux consommateurs. Cette transformation digitale n’est plus une option mais un point de passage que toutes les entreprises doivent emprunter.

Comment apporter ce changement?

Il s’agit d’une démarche globale qui doit être portée à différents niveaux: l’équipe dirigeante doit lancer l’initiative et l’animer transversalement, dans tous les départements, quels que soient les niveaux hiérarchiques.

C’est en mettant en place un esprit collaboratif impliquant tous les salariés qu’une structure réussit sa transformation digitale.

 

 

En savoir plus

Business & Decision (Suisse) Sa
Rue de Lyon 109/111, 1203 Genève
022 338 31 00

https://fr.businessdecision.ch/

RGPD/LPD : Quelles conséquences pour les sociétés suisses?

DRH: Quel est votre quotient digital?