Nature et découverte
La restauration végétarienne, végétalienne ou en harmonie avec l’environnement séduit par son image un peu bobo; et alors que les restaurants bio ont la cote, les organisateurs d’événements emboîtent tout naturellement le pas. Pour Michael Stella, directeur de AlaStella Creativity Sàrl, «c’est un phénomène de mode qui révèle le souci de nos clients d’avoir un autre rapport avec leur nourriture.» Frais, sain, dynamique, voilà l’image qu’il faut renvoyer, alors fini les repas trop riches, c’est la finesse et la fraîcheur qui sont au goût du jour. Un défi pour les traiteurs qui doivent redoubler d’imagination: «il y a une vraie part de créativité dans ce type de cuisine et en effet, l’enjeu est multiple; il s’agit de répondre aux souhaits du client tout en satisfaisant le palais de centaines de personnes qui ont un certain niveau d’exigence.»


Le standing
Habitués aux meilleures tables, les chefs d’entreprise et leurs invités recherchent un certain standing qu’ils retrouvent dans le sur-mesure. «C’est le fil rouge de toute création d’événement, explique Michael Stella, cuillères, verrines, blinis, petites bouchées, le tout est choisi spécialement en fonction de l’événement. On parle beaucoup avec le client pour comprendre et cibler ses envies; dans certains cas on le conseille, dans d’autres cas on l’oriente, l’objectif étant de faire en sorte que l’image de son événement lui corresponde et reflète l’entreprise et son équipe».

Faire la différence
De la décoration des buffets aux nappages, en passant par l’attitude du personnel, tout est passé au crible. Avec un accent particulier mis sur l’accueil de la clientèle: le service doit être particulièrement attentif et discret. Enfin, si dans l’assiette on se laisse guider par les tendances, dans le verre, les goûts sont autrement plus affirmés, et, pour éviter de mauvais mariages, la présence d’un connaisseur fera la différence.