En effet, les entreprises doivent pouvoir bénéficier de locaux modulables en fonction de leurs besoins qui évoluent, sans pour autant négliger le confort des employés. Les grandes surfaces, de même que les immeubles de prestige ont tendance à être délaissés.

Le marché des locaux commerciaux et administratifs est en situation de suroffre

Naturellement, les attentes des PME et des multinationales divergent, et le domaine d’activités des entreprises influe le choix des locaux.

S’agissant des multinationales, elles privilégieront des locaux offrant des zones de détente pour leurs employés et des zones dédiées à la garde des enfants des collaborateurs.

Quant aux PME, elles seront très intéressées à louer des locaux modulables, afin qu’elles puissent les adapter à l’évolution de leurs affaires. Ces deux types d’entreprises sont tous deux intéressés à la qualité et au confort des locaux.

Ils doivent être bien équipés, proches des transports publics et des grands centres. Le critère de la situation reste primordial, avant celui du loyer. Une société recherchera des locaux bien situés, au niveau du canton, de la commune et de l’immeuble.

Une surface plein sud offrant une grande luminosité sera beaucoup plus attractive qu’une surface plein nord.

L’accessibilité des locaux pour les employés est également très importante. Une société, disposant de locaux décentrés et peu accessibles, pourrait avoir des difficultés à recruter.

En outre, le marché des locaux commerciaux et administratifs est en situation de suroffre. En effet, les incertitudes liées à la mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse, et la conjoncture, globalement difficile, rendent la Suisse moins attractive aux yeux de certaines multinationales, ce qui contribue à la réduction de la demande en matière de ces locaux.