Nous sommes chargés de contribuer à la promotion de notre place économique visant au maintien et à la création d’emplois en Suisse. Nous offrons dans ce cadre des assurances contre les risques à l’exportation. Les exportations donnent lieu à des créances à l’étranger pour les entreprises suisses. Ces prestations ont des délais d’une durée de quelques jours jusqu’à plusieurs années, parfois même jusqu’à 10 ans en cas de grands projets d’infrastructures, par exemple. Dans ces cas, le risque de non-paiement lié aux facteurs politiques ou économiques doit être pris en considération.

Pouvez-vous citer des exemples?

Le risque politique le plus extrême serait une guerre dans le pays de l’acheteur, mais sont comprises également des mesures étatiques telles que les boycotts ou des restrictions du trafic des paiements. Le risque économique, quant à lui, concerne le client à l’étranger. Nous avons pour tâche de proposer des produits d’assurance qui protègent précisément l’exportateur suisse contre ce type de situations, de manière à ce qu’il récupère son argent même si de tels risques survenaient. Autrement dit, nous assurons le non-paiement résultant de risques politiques ou économiques.

Quelles sont vos principales prestations de service et quelles sont les plus demandées? 

Les clients assurent principalement des crédits à leurs acheteurs et leurs coûts de fabrication. L’assurance de crédit de fabrication ou la garantie de «bonds» sont des solutions qui améliorent la liquidité des entreprises pour lesquels nous enregistrons également une importante demande. 

Il existe également des prestataires privés sur ce marché. Quelles sont les différences par rapport à votre offre?

La Confédération nous a chargés d’agir selon le principe de subsidiarité, autrement dit en complément au marché privé. C’est pourquoi nous n’assurons par exemple aucune opération sur le marché de l’UE ou de l’OCDE présentant un objectif de paiement inférieur à deux ans, puisque le marché privé fonctionne parfaitement dans ce cas. De par notre fonction d’institution publique, nous intervenons pour les durées de paiement à plus long terme ou pour les opérations réalisées avec des pays où il n’existe pas d’offre d’assurance privée suffisante.

Quelles sociétés peuvent bénéficier de tels services? 

Il n’y a aucune restriction quant au montant à assurer et à la taille de l’entreprise – en fait, plus de la moitié de nos clients sont des PME. Nous n’assurons toutefois pas les opérations de négoce, notamment dans le domaine des matières premières, mais uniquement des opérations d’exportation contenant une part minimum de valeur ajoutée suisse.

Quelles exportations de biens les exportateurs suisses peuvent-ils assurer auprès de vous?

Nous assurons aussi bien les exportations de biens de consommation que celles de biens d’investissement. Nous couvrons en outre les exportations de prestations de service telles que les travaux de construction, de maintenance et d’ingénierie, ainsi que les contrats de licence et de formation.