En Suisse, les banques ne sont pas les seules à proposer des aides aux nouvelles entreprises. Des sociétés externes se sont spécialisées dans la phase de lancement. Elles proposent une série de solutions de crédits à taux favorables, en général à 5% et pour une durée de cinq ans, avec des remboursements par anticipation, sans frais.

Qualité et rentabilité

Ces sociétés interviennent dès lors que les dossiers répondent à un certain nombre d’exigences: présentation de tableaux financiers crédibles, capacité à payer les intérêts régulièrement. Mais avant tout, c’est la qualité et la rentabilité du projet qui doit convaincre ces organismes indépendants. Pour obtenir un soutien au démarrage, les entrepreneurs doivent avoir connaissance de leur marché, savoir identifier la concurrence et anticiper les pertes et profits. Le soutien au lancement est appréhendé de façon globale. L’espace de travail fait notamment l’objet d’une attention soutenue: locaux, à partager ou non, loyers, pas-de-porte. Tous les besoins de l’entreprise débutante sont étudiés: assurances sociales, promotion, financement. Exigeant à l’heure de l’examen du projet, un soutien indépendant offre un maximum de souplesse en phase de partenariat.