La restauration d’entreprise ne connaît pas la crise. En trois ans, le chiffre d’affaires du secteur a progressé de 15 à 20%. Confier à un professionnel la lourde tâche de restaurer ses salariés, c’est s’assurer d’un service efficace. La preuve: près de 60% des PME qui possèdent une cantine sont gérées par un prestataire.

Une chaîne gérée de bout en bout...

De plus, une entreprise augmente ses chances d’obtenir un niveau irréprochable d’hygiène et de sécurité alimentaire. Grâce à un personnel formé, ainsi qu’à du matériel adéquat, ces soucis indispensables au fonctionnement d’un restaurant collectif sont pris en charge.

L’équilibre et la variété des repas, plébiscités par plus de 8 salariés sur 10, sont aussi garantis. Composition des menus, achats et intendance de la nourriture, stockage et livraison ne sont plus un problème pour l’entreprise.

Le prestataire se charge de tout, jusqu’au dressage des assiettes entre midi et deux. Tout cela à des prix fixes et donc maîtrisés, primordial dans un contexte où les entreprises cherchent avant tout la compression des coûts.

... pour des prix réduits

En plus des avantages logistiques, les entreprises évitent l’investissement initial et une masse salariale dédiée au fonctionnement d’une cantine. Si les prestataires peuvent proposer un service à des prix ajustés, c’est qu’ils ont un énorme pouvoir de négociation face aux fournisseurs grâce à leurs grandes quantités de produits commandés.

A terme, cela se ressent forcément sur le ticket de caisse des collaborateurs. Des repas à des prix imbattables: un autre argument de poids de la restauration collective.