Lorsqu’elles doivent prendre des décisions stratégiques, les entreprises sont toutes confrontées au même problème: quel est le délai nécessaire pour obtenir des analyses pertinentes? Grâce aux progrès technologiques, les progiciels de gestion intégrée (ERP) peuvent désormais traiter les informations à la vitesse de l’éclair. Dans un système informatique, la RAM, qui est la mémoire vive de l’ordinateur, fonctionne comme un cerveau humain. C’est là que se trouvent temporairement des données qui peuvent être traitées de manière instantanée. Les capacités de calcul ont considérablement augmenté.

Gagner du temps

Aujourd’hui, l’informatique – en mémoire – permet ainsi à la fois d’améliorer les performances des applications de l’entreprise mais aussi d’offrir des analyses plus sophistiquées. Par exemple, une entreprise peut établir son rapport financier de l’année à partir de plusieurs sources de données en quelques secondes. Elle peut également, très rapidement, rationaliser l’analyse de ses stocks et leur redéploiement dans le monde entier en fonction de la demande. Ces évolutions permettent d’offrir une analyse prédictive et non plus a posteriori des données. Le modèle d’affaires peut être modifié très rapidement afin de s’adapter parfaitement aux évolutions du marché. Dans un monde globalisé, cela représente un avantage concurrentiel indéniable pour les entreprises.

Diffuser plus largement les données

L’information circule également beaucoup plus rapidement dans toutes les structures de l’entreprise. Jusqu’à maintenant, les analyses étaient traitées par les cadres, plusieurs fois par mois. Aujourd’hui, l’analytique prédictif et le transactionnel opérationnel convergent dans une interface utilisateur unique. Cette interface intelligente permet la prise de décision instantanée de chaque employé. L’accélération du développement de l’informatique – en mémoire – deviendra cruciale pour les entreprises ces prochaines années.