Cela implique déjà...

...un positionnement clair de l’entreprise par rapport à son domaine d’activité, à son développement et à son niveau de digitalisation. Ensuite intervient une identification de ses propres compétences et de l’adéquation de celles-ci par rapport aux besoins de l’entreprise.

Mais quel que soit le domaine externalisé, la maîtrise du sujet devra être conservée afin de ne pas devenir dépendant d’un organisme. Par exemple, la gestion des ressources humaines via une plate-forme implique l’utilisation de données sensibles, de leur protection, de leur sauvegarde et de leur récupération en cas de renonciation à ce service.

Mais des contreparties peuvent être intéressantes, comme un accès en ligne pour les collaborateurs, une centralisation des données ou une amélioration du processus de traitement des absences, ce qui permet peut-être à l’entreprise de gagner en transparence et efficacité.

Dans le cas de notre PME familiale...

...qui a compté jusqu’à 20 personnes, la question de l’externalisation d’un domaine administratif s’est peu posée, mais cela est principalement dû à une question générationnelle. Premièrement, il a fallu faire face aux avancées technologiques et se former régulièrement sur de nouveaux logiciels, qui apportaient leurs lots de complexités, de facilités mais pas forcément de compatibilités sur l’ensemble de la gestion.

Deuxièmement, les possibilités d’externalisation étaient peu développées pour les PME et/ou souvent hors de portée, ce qui n’est plus le cas actuellement. Troisièmement, il y avait une certaine fierté à gérer son entreprise avec le minimum d’intervention extérieure, mais avec le risque d’être dépassé ou de commettre des erreurs.

Quoi qu’il en soit, avec ou sans externalisation, la gestion d’une entreprise reste une affaire de confiance entre de multiples intervenants. A chacune et chacun de faire les meilleurs choix, en prenant le temps d’analyser les différentes possibilités, d’évaluer leurs coûts effectifs et prévisionnels et de privilégier les relations de proximité et les valeurs communes.