Conseil

Pour veiller au bien-être et à la sécurité des collaborateurs, il est primordial de leur fournir du matériel de protection mais aussi de les former à leur utilisation.

Ainsi, les risques sont limités et chacun est responsabilisé face à sa propre sécurité.

Aménager un cadre de travail agréable et confortable pour les collaborateurs est le premier élément afin de diminuer les divers risques liés aux employés.

Il suffit parfois de mettre à disposition une salle de repos équipée d’un baby-foot et de canapés pour se détendre et discuter entre collègues par exemple.

Les postes de travail doivent également être confortables et adaptés aux tâches qui y sont effectuées. L’image de la carotte et du bâton a vécu et reflète une conception de l’entreprise héritée du XIXe siècle.

Aujourd’hui, les salariés ont plus souvent besoin de donner du sens à leur travail et d’avoir un sentiment d’appartenance pour avancer. Il suffit de voir les entreprises qui font état d’un turnover important ou celles qui connaissent des vagues de suicide: les salariés sont en demande de culture d’entreprise, d’identité, de cohésion.

Pour cela, de nombreuses voies existent comme établir avec les collaborateurs une charte de l’entreprise, mettre en place des dispositifs d’accompagnement des nouveaux salariés ou créer des événements d’entreprise.

Plus qu’un salaire

La motivation financière à l’ancienne, si elle peut et doit souvent avoir sa place dans les dispositifs de valorisation des collaborateurs, est loin d’être la plus importante.

Il convient donc de dépasser cette idée selon laquelle les salariés veulent juste être plus payés. Si les conditions de travail sont mauvaises, tous les risques impliquant l’humain prendront l’ascenseur.