Beaucoup de professionnels reprennent des études.

Pour ces personnes, la formation continue est une option valorisante et désormais valorisée.

Depuis le 1er janvier 2017, grâce à la loi fédérale sur la formation continue, la Confédération va octroyer une aide financière non pas aux écoles, mais directement aux candidats. Les frais d'écolage pourraient ainsi être financés par les autorités à hauteur de 50% (un pourcentage encore à définir).

Et dorénavant, l’obligation d’assistance des employeurs vis-à-vis de leurs collaborateurs s’étend aussi à la formation continue: les premiers devront participer au développement des seconds. Il s’agit d’un changement fondamental pour la formation professionnelle en Suisse.

Les PME sont relativement concernées

Elles doivent sans cesse s’adapter pour saisir inlassablement de nouvelles opportunités. Les employés qui bénéficient de cours optimisent également leur propre CV. La principale difficulté est de trouver la formation qui soit en adéquation avec ses objectifs professionnels, et le temps que l’on peut et veut bien accorder à un cursus.

Il existe différentes institutions pour poursuivre sa carrière, tout en suivant une formation pour revaloriser cette dernière. Certaines proposent notamment des cours de comptabilité, de marketing, ou encore de management.

Les professionnels des médias, comme les journalistes, peuvent se mettre à niveau par rapport aux technologies, et ainsi apprendre à filmer avec leur smartphone. Les cours du soir sont des passerelles pour les personnes qui souhaitent se présenter aux examens d’admission dans certaines universités. Les exemples sont encore nombreux.