Métier très technique, la fiscalité est parfois considérée comme un domaine employé uniquement lorsque intervient des contrôles fiscaux. La fiscalité ne fait souvent pas partie du domaine de compétences des dirigeants, en particulier quand il s’agit de petites ou de moyennes entreprises.

Mais la complexification et la multiplication des normes poussent aujourd'hui les entreprises à s’appuyer sur des prestataires extérieurs afin de pouvoir faire face à leurs obligations.

Conseiller au mieux l’entreprise

Externaliser sa fiscalité permet de recourir aux services d’un fiduciaire qui maîtrise parfaitement les règles. Elle intervient de façon transversale sur des sujets comme le suivi fiscal, la gestion des obligations déclaratives, la veille des changements législatifs et le suivi du contentieux. 

De cette façon, les dirigeants d’entreprise sont assurés que leurs déclarations fiscales sont conformes à la législation en vigueur et adressées dans les temps impartis. Ils éviteront les éventuelles majorations pour retard ou défaut de déclaration.

 L’entreprise bénéficie également de compétences étendues qu’elle ne peut disposer en interne: le prestataire extérieur peut mettre les meilleurs spécialistes en face de problèmes difficiles à régler. Lors de modifications de la législation, le spécialiste permet également au dirigeant de s’assurer qu’il en a bien perçu la portée, qu’il a pris la meilleure décision à sa situation et qu’il y a bien répondu.

Se concentrer sur la productivité

Gérer les opérations fiscales au jour le jour prend beaucoup de temps. Le dirigeant a donc tout intérêt à déléguer sa fiscalité pour se concentrer sur son activité, en développant les fonctions les plus productives.

L’objectif est de permettre à l’entreprise de se focaliser sur son cœur de métier. Mais attention, la maîtrise du coût de l’externalisation de la fiscalité passe par une répartition des tâches bien réfléchie. Avec l’expérience, certaines obligations fiscales peuvent être traitées à l’interne.

7 raisons d’externaliser votre gestion fiscale

  • 1 Externaliser pour économiser de l’argent
  • 2 Externaliser pour gagner du temps
  • 3 Externaliser pour profiter d’une expertise fiduciaire pointue
  • 4 Externaliser pour utiliser des technologies modernes
  • 5 Externaliser pour se concentrer sur la stratégie
  • 6 Externaliser pour éviter les risques légaux
  • 7 Externaliser pour maîtriser la gestion de votre entreprise