En quoi l’industrie de recouvrement a-t-elle évolué ces dernières années?

Les services proposés aux entreprises ont pu largement évoluer grâce notamment au développement de larges bases de données très régulièrement actualisées.

Il s’agit aujourd’hui d’agir en amont du recouvrement. Au moment même de faire une offre à un client important, l’entreprise peut aller vérifier sa solvabilité ainsi que d’autres précisions commerciales essentielles.

Cela garantit une certaine sécurité et entraine une forte réduction des risques potentiels. Donc le recouvrement et ses procédures forcément longues et coûteuses peuvent être évités.

En quoi les jeunes entrepreneurs ou les nouvelles entreprises peuvent particulièrement profiter de ces services?

Une entreprise qui ne possède pas un patrimoine important n’a pas le droit à l’erreur lors du choix de ses gros clients.

Si lors de la première année d’activité, là où chaque centime compte, vous devez courir derrière un client qui ne paie pas, dont la raison sociale n’est pas précise ou qui est un habitué des factures impayées, cela peut causer la perte de l’entreprise. L’intérêt de pouvoir consulter une information fiable en amont est donc évident.

Faut-il donc parfois refuser des clients?

Oui ou prendre des précautions. Il est tout à fait possible de demander un paiement à l’avance dans certaines situations. Pour tous les autres, même sans suspicions particulières, il est essentiel de suivre de près les délais de paiement.

La coutume veut que nous laissions trente jours de paiement pour une facture, ensuite un relevé de compte sympathique doit être transmis. Enfin il est important d’effectuer un suivi régulier puis tous les quinze jours, il faut passer à l’étape suivante jusqu’au recouvrement.