A l’ère du tout numérique, y a-t-il encore un besoin à protéger les supports papiers de documents?

Oui, c’est précisément parce que nous sommes à l’époque de la digitalisation que le vol de données imprimées a le vent en poupe.

Vu que les données numériques sont bien protégées par toutes sortes de solutions qui vont assurer leur protection et leur traçabilité, la seule possibilité pour des personnes malveillantes au sein des entreprises, est l’impression des données sensibles telles que des informations concernant des clients ou des secrets de fabrication par exemple.

Quelle est cette nouvelle technologie et comment fonctionne-t-elle?

La solution TAG-IT se base sur le même principe que les étiquettes collées sur les biens de consommation dans les magasins: au passage du portique électromagnétique de sortie, une alarme se déclenche.

Dans le cadre de cette nouvelle technologie dont Practeo est le distributeur exclusif pour la Suisse, cet antivol est incorporé discrètement au papier.

Est-ce possible de contourner cette mesure antivol en imprimant sur du papier normal?

Non, car notre solution prévoit des imprimantes spéciales qui ne vont autoriser l’impression que sur du papier sécurisé.

Les portiques de sécurité placés à la sortie assurent que tous les documents dits sensibles restent au sein des entreprises, même si ces derniers sont placés entre des feuilles d’aluminium qui viseraient à brouiller les détecteurs.

Cette mesure de protection s’adresse-t-elle à l’entièreté d’une entreprise ou à des départements particuliers?

Comme les données hautement confidentielles sont généralement confinées dans certains départements dits stratégiques, notre solution s’adresse principalement à ces derniers.

En savoir plus:

www.practeo.ch
securite@practeo.ch
+41 21 706 13 44